Ce que Josée Bournival à écrit dans le blog du site Internet des boutiques Mère Hélène: